L'échinacée, une alliée naturelle pour notre immunité


L’échinacée est une plante vivace qui mesure 60 à 180 cm de hauteur. Ses fleurs sont pourpres et forment des petites boules. On la rencontre dans les forêts rocheuses et les prairies.


L'échinacée pour booster le système immunitaire


L'échinacée (Echinacea purpurea) est reconnue pour être une stimulante de l'immunité, avec des propriétés antivirales, anti-infectieuses. Elle a une action spécifique sur les voies respiratoires et parfois peut accompagner certains troubles cutanés.


Par exemple, elle peut être prise pour aider à soulager (voire prévenir) des troubles comme :

  • rhinopharyngites, rhumes (pour diminuer les symptômes, leur durée et leur gravité)

  • otites

  • angines et maux de gorge

  • infections urinaires

  • grippe et état grippal

  • légères plaies cutanées qui ont du mal à cicatriser

  • inflammations de la peau

Elle peut être prise sous différentes formes galéniques :

  • infusion et décoction avec les racines

  • teinture-mère

  • EPF (extrait de plante fraîche)

  • EPS (extrait de plante sèche)

En thérapeutique, les parties utilisées sont les fleurs (parties aériennes) et les racines.


Conseils d'utilisation

Autant utilisée en préventif qu'en curatif, vous n'avez pas besoin d'être déjà bien malade pour en consommer.

Attention toutefois, ne pas la consommer plus de 3 semaines consécutives.


Ne pas dépasser 3 grammes en gélules ou 50 gouttes de teinture par jour. Demandez toujours l'avis d'un pharmacien ou d'un thérapeute pour les bons dosages. Renseignez-vous auprès de votre médecin en cas d'interactions avec des médicaments.


Contre-indications

  • Femmes enceintes & allaitantes

  • Maladies auto-immunes



Par Agathe FILLOUX

Naturopathe à Toulouse et Launaguet (31)




4 vues0 commentaire